The history of the internet – up to 2009

30Jan09

The history of the internet – 2009

The internet in Lebanon

by Frenchy – Au Liban, l’accès à Internet est quelque peu particulier. Ce fut l’un des premiers pays de la région à accéder au monde digital, dès les années 80. Ainsi, l’AUB, American University of Beirut eu son accès Internet pour relier son campus au reste du Monde dès 1982. Oui, j’ai bien dis 1982.

La commercialisation et la libéralisation des connexions Internet elle a commencé vers la moitié des années 90. L’époque était bercé par le doux bruit des grrrrrrrrrrrrrrrrrrr ouiiiiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii pouf, connexion à 9600 baud. Wouw, la vitesse. Déjà quelques acteurs semblaient vouloir se partager le marché, on se souviendra des Data Management, pas si Management de Data, l’accès à leur base de donnée « client » se faisant même avec un simple browser, et d’autres compagnies. Demeurent aujourd’hui IDM, Inconet ayant absorbé Data Management (et fort malheureusement leur équipe techniques avec), Cyberia dont ont entend plus guère parler, (la discrétion, nouvelle stratégie markerting ?), Sodetel, société bancale franco-libanaise, Terranet, tellement terre à terre qu’on se demande et le nouveau mastodonte Ogero qui après s’être accaparé par décret divin pardon haririen, les communications fixes sous un contrat de maintenance, se lance maintenant justement dans le virtuel.

Les libanais se sont ensuite habitués à des Ersatz de connexions avec des « câbles » dans tout ce qui est le plus amateur possible. On ne fait payer qu’un abonnement mensuel pour un 3.5 kps au mieux et une confidentialité des données pas au top.

Faute d’ADSL, on nous avait installé « légalement » ce qu’on appelait le Broadband. C’est fou, même le cable est devenu « Broadband ». Marketing, quand tu nous tiens…

Tiens justement, à propos de marketing,l’ADSL est sorti y a 1 ans et demi pratiquement, 10 ans de retard par rapport à la France, 9 par rapport au reste.D’un seul coup, même le “broadband” qui est sans fil a été labellisé “ADSL” (comme s’il existait un ADSL wireless, sans fil).

Raison invoquée pour le retard, le Liban manque de bande passante. Ben oui, pour des causes de redondance, on ne peut pas passer les cables optiques ni par Israël, notre ennemi juré, ni par la Syrie. Non, mieux vaut que nos données soient soigneusement interceptées, lues et examinées par nos propres autorités chez Ogero. (Bonjour la confidentialité)

Dernier épisode, depuis hier après midi vers 14 heures, plus de connexion entre le Liban et le reste du Monde. Problème au niveau des câbles optiques entre Chypre et le Pays des cèdres, connexion rétablie vers 9h30 – 10h ce matin.

L’état a toujours considéré les libanais comme une vache à traire. Le secteur des télécoms est malade d’une mauvaise gestion depuis des années, ses hommes politiques ayant tenté de s’en accaparer les ressources. L’Adsl a par exemple été installé par des sociétés liées au fils Hamadé, ancien ministre des télécoms, dit-on dans les certains milieux. Malheureusement, ce genre “d’affaires” nuit à la mise en place d’une économie saine, productive.

Advertisements


One Response to “The history of the internet – up to 2009”

  1. hehe this reminds me of my undergraduate software engineering courses :)…. good times


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s