Hommage à la réalisatrice : Rana Chahal

05Sep08
  

Projection du documentaire 
“Souha Bechara, survivre à l’enfer”
suivie d’une discussion avec Souha Bechara

Vendredi 12 septembre – 21h
Cinéma Les 3 Luxembourg

67 rue Monsieur le Prince
75006 Paris
Métro :
 Odéon  / RER B : Luxembourg
PAF: 5 EUR

  

Réservation sur www.pourquelelibanvive.com
 
Synopsis
Originaire du Sud-Liban qu’elle a toujours connu sous occupation israélienne, Souha Bechara tente d’assassiner le général Lahad, chef de l’Armée du Liban-Sud, milice supplétive d’Israël. Elle est emprisonnée et torturée. Elle a 21 ans et passera dix ans au camp de Khiam, dont six en isolement total, avant qu’elle ne soit libérée en 1998, à l’issue d’une campagne internationale menée en sa faveur.
Le 24 mai 2000, après 23 années d’occupation, Israël se retire du Sud-Liban. Le camp de Khiam est pris d’assaut par la foule. Le film retrace le retour de Souha dans son village de Deir Mimas, au camp de Khiam à l’endroit même où elle a tenté d’assassiner le général Lahd. 
Durée: 57mn
 
Randa Chahal
Née à Tripoli en 1953, Randa Chahal est décédée des suites d’un cancer le 25 août 2008 à Paris.
Après des études de cinéma à l’Ecole Nationale Louis Lumière à Paris, elle réalise, “Liban d’autrefois”, un premier court-métrage qui lui vaut le prix du Jury au festival de Carthage. En 1991, son premier long-métrage “Ecrans de Sables” est présenté dans de nombreux festivals (sélection officielle du festival de Venise 1991) et reçoit le Prix de la mise en scène au Festival de Valence. En 1997, elle réalise pour la chaîne Arte “Les Infidèles”, sélectionné en compétition officielle au Festival de Locarno. “Civilisées” est sélectionné au Festival de Venise en 1999. En 2003, elle reçoit le Lion d’argent à la Mostra de Venise pour son film “Le cerf-volant”.
Randa Chahal est également l’auteur de plusieurs documentaires: “Pas à Pas” (1978), consacré à la guerre civile au Liban, “Cheikh Imam” (1984), sur un chanteur égyptien, “Nos guerres imprudentes” (1995) et “Souha, survivre à l’enfer” (2000).


No Responses Yet to “Hommage à la réalisatrice : Rana Chahal”

  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s